Paris, le pays de l’or noir ?

Science & Vie de juillet l’évoque avec précisions, les français vivraient sur des réserves faramineuses de pétrole de roche mère, digne du Quatar et de quoi assurer des décennies de consommation !
Reste qu’il faudra l’extraire et que la technique de fracturation est dévastatrice pour l’environnement. Il est à craindre que, devant la situation énergétique et économique du pays, les politiques français donnent un feu vert aux essais. Après le pire est possible, or le possible est souvent certain….

Directive nitrate : en arrière toute ! L’Etat confirme, hélas.

Dernière nouvelle : le décret pernicieux est sorti malgré les nombreuses protestations :
http://www.eau-et-rivieres.asso.fr/index.php?47/665

T&R vient d’écrire le 28 octobre au Ministère de l’Ecologie qui a lancé une consultation sur cet arrêté. Nous avons officiellement, et à nouveau, protesté quant à la nouvelle « directive nitrate » qui consiste à augmenter les quantités d’azote, donc in fine de nitrate, sur les terres agricoles. Le décret voulu par les autorités, mais en opposition avec les exigences de l’Europe, permettra aux exploitants d’épandre plus de rejets animaux sur leurs terres alors que celles-ci sont déjà saturées et qu’elles rejettent le trop-plein dans les rivières. L’état catastrophique des cours d’eau de l’Ouest ne risque pas de s’améliorer dans ces conditions, pas plus que la qualité des eaux de robinet ! Et les algues vertes continueront d’envahir nos plages…

Nous incitons nos collègues des autres associations a aller sur le site du Ministère pour donner leur avis.

Continuer la lecture de Directive nitrate : en arrière toute ! L’Etat confirme, hélas.

ANSES : pesticides et tumeurs des agriculteurs

Les deux-tiers des tumeurs des agriculteurs associés aux pesticides
PARIS — Les deux-tiers des tumeurs dont souffrent les professionnels des secteurs de l’agriculture sont associés à une exposition aux pesticides, selon le rapport du Réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles (rnv3p) coordonné par l’Anses.
Ce réseau, qui regroupe 32 centres de consultations pathologiques professionnelles en France, a enregistré 118.852 problèmes de santé sur la période 2001 à 2009 et un peu moins de la moitié ont été diagnostiqués en lien possible, probable ou certain avec le travail.
Parmi les associations de pathologies avec certains secteurs, dans le cas des agriculteurs, « les tumeurs représentent 12% des pathologies en relation avec le travail dont les deux tiers sont associés à une exposition professionnelle aux pesticides. »
Les tumeurs arrivent en 5e position des pathologies signalées après les maladies respiratoires (24%), les troubles du comportement et mentaux (22%), les maladies de la peau (17%) et les maladies ostéo-articulaires (16%).