Neige en plastique

000011917_5

Une équipe de chercheurs du CNRS des Universités de Toulouse, d’Orléans et de Strathclyde, ont mis en évidence la présence anormale de micro-plastiques dans les pluies et neiges tombant dans les Pyrénées ariégeoises. Cette étude a consisté à analyser les échantillons récoltés durant l’hiver 2017-2018 dans une zone à l’abri des activités humaines. Des quantités non négligeables de particules de micro-plastiques de moins de 5 mm ont été retrouvées dans ce territoire situé en pleine zone Natura 2 000, à plus de 5 km de tout village et à plus de 100 km de Toulouse. Pour ces chercheurs, la source de cette pollution pourrait se situer à plus de 100 km, ces micro-particules de plastiques étant transportées par le vent comme le sont les particules fines si néfastes à la santé. D’où viennent-elles vraiment ? La question reste posée.

nous voulons des coquelicots

ob_d1ba34_vvipibbpir6-l6mcq0fojatbipi-800x845

Un peu partout en France, des personnes se réunissent le 1er vendredi de chaque mois pour demander « nous voulons des coquelicots » ! Demandant par là l’arrêt des pesticides. Ces groupes  randissent, une pétition nationale circule. Renseignez-vous auprès des associations environnementales, sur le Net aussi, pour savoir où se tiennent ces réunions, pacifiques certes, mais de personnes décidées à ce que le public et les responsables prennent conscience des enjeux. Continuer la lecture de nous voulons des coquelicots

Pipi au glyphosate !

797_797---MANNEKEN-PIS-3_sq_640

Avez-vous du glyphosate dans l’organisme ? Probable. Des volontaires se réunissent un peu partout pour faire analyser leurs urines et tous y trouvent cette molécule artificielle de synthèse classée cancérogène probable par l’OMS*. Pour l’instant il semble que la moyenne soit supérieure à 1 µgr/litre de sang alors que le seuil maximal est de 0,1%gr/litre dans l’eau de consommation, soit 10 fois plus. Certains ont des taux plus de 20 fois supérieurs à la norme. En réalité, normalement, on ne devrait pas avoir ce glyphosate en nous, ni lui ni les autres pesticides. Continuer la lecture de Pipi au glyphosate !