Archives pour la catégorie News

mers mortes…

5501433253113

Selon la revue scientifique Science, au cours des 50 dernières années, les zones de haute mer sans oxygène dissous ont plus que quadruplé et celles à faible teneur en oxygène près des côtes ont été multipliés par dix. Cette tendance est liée à la hausse de la température moyenne de l’air et de l’eau qui diminue la solubilité de l’oxygène dans l’eau.

Continuer la lecture de mers mortes…

air de France !

air-03

Dernière étape avant l’ouverture d’un contentieux devant la Cour Européenne de Justice, le commissaire européen à l’environnement a convoqué la France avant le 30 janvier au sujet de la mauvaise qualité de l’air et l’absence d’actions efficaces pour remédier à cette situation.« la Commission européenne n’aura pas d’autre choix que d’engager des poursuites » devant la Cour de justice, rappelle Bruxelles, « des plans d’action inefficaces ou efficaces au bout de 10 ou 12 ans sont inutiles » pour les personnes souffrant de la pollution de l’air.

Continuer la lecture de air de France !

solaire souple

photovoltaïque

Le problème principal posé par les panneaux solaires classiques est celui de l’utilisation du silicium dont les ressources principales sont situées en Chine et en Russie. Second problème : la transformation de la silice en silicium quasi-pur est coûteuse en énergie et en dégagement de CO2.

Depuis quelques années est apparue une technique à base de carbone permettant de fabriquer des films photovoltaïques organiques (OPV) souples réglant ces deux problèmes. Ils sont légers, 500 gr/m², et faciles à poser. Restait à obtenir deux choses : un coup de production compétitif et un rendement similaire aux panneaux traditionnels standards ; cela semble être le cas aujourd’hui, plusieurs sociétés les proposent et qu’ils commencent à être installés.

Continuer la lecture de solaire souple

un décret inquiétant

280px-Pierre-de-Suffren-Saint-Tropez-par-Pompeo-Girolamo-Batoni

Est paru au Journal Officiel un décret n° 2017-1845 du 29 décembre 2017 relatif à une expérimentation territoriale qui accorde aux préfets la faculté de déroger à certaines dispositions réglementaires pour un motif d’intérêt général et à apprécier la pertinence de celui-ci.

Ce décret est valable pour 2 ans et concerne plusieurs régions et départements, Pays de la Loire, Bourgogne-Franche-Comté et Mayotte, les préfets de département du Lot, du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Creuse ainsi que le représentant de l’Etat à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin. Les représentants de l’Etat vont donc être autorisés à ne pas respecter les textes réglementaires qui expriment la loi. Par voie de conséquences ceux qui s’opposeront au fait qu’un préfet ne respecte pas la loi seront déboutés.

Continuer la lecture de un décret inquiétant