salade et salade !

salade-verte

Une étude UFC-Que Choisir revient sur les salades en sachets appréciées des amateurs de verdure et de gain de temps. Chaque année, les Français en consomment plus de 73.000 tonnes. Mais le rinçage industriel de ces salades si pratiques n’a rien à voir avec celui que vous faites dans votre cuisine. Les salades sont rincées à l’aide d’une solution chlorée, type eau de javel, que l’industrie agro-alimentaire affirme sans danger pour le consommateur. Cependant le contact de l’eau chlorée avec la terre qui peut rester sur les feuilles de salades pendant l’opération peut engendrer l’apparition de molécules cancérogènes, les trihalométhanes (thm), dont on sait qu’elles sont aussi un problème dans l’eau des robinets puisque le chlore ajouté en sortie d’usine pour éviter les soucis bactériens entre en contact dans les réseaux avec de la matière organique et produit ainsi parfois des taux de thm dangereux à long terme pour les consommateurs.

En plus de ce problème, l’UFC Que Choisir met en avant le fait que le gaz utilisé pour permettre aux feuilles de salades de rester fraîches aurait la facheuse particularité de détruire certaines vitamines, C et E notamment (source : Felicity Lawrence – étude publiée par le British Journal of Nutrition).