0,01% !

biodiversite

Selon une étude de l’Institut Weizmann en Israël, les 7,6 milliards d’habitants ne représentent en nombre que 0,01 % de tous les êtres vivants. Mais l’étude conclut que les hommes ont détruit près de 83 % de tous les mammifères sauvages et 50 % des plantes.

Autre conséquence de l’activité humaine : le nombre d’animaux élevés par l’homme est beaucoup plus élevé que celui des animaux sauvage. Ex : les volailles élevées aujourd’hui représentent 70% de tous les oiseaux de la planète contre 30 % pour les oiseaux sauvages. En ce qui concerne les mammifères, humains compris, les données sont encore plus sinistres60% du total présent sur Terre est composé de bovins et de porcs, 36% sont des humains, et les animaux sauvages ne représentent plus que 4% !

Une autre étude centrée sur le poids du vivant, et non sur le nombre, publiée dans la revue scientifique Pnas, a tenté de faire un bilan quantitatif de la biomasse présente sur Terre. Il s’agit de la première estimation complète du poids de chaque classe de créatures vivantes : les plantes, en effet, représentent 82% de toute la matière vivante, les bactéries représentent 15% et les autres créatures (champignons, animaux, poissons, humains compris) ne représentent que 5% de la biomasse mondiale. Les vers, la classe d’animaux la plus nombreuse, pèsent 3 fois plus que les humains !