Neige en plastique

000011917_5

Une équipe de chercheurs du CNRS des Universités de Toulouse, d’Orléans et de Strathclyde, ont mis en évidence la présence anormale de micro-plastiques dans les pluies et neiges tombant dans les Pyrénées ariégeoises. Cette étude a consisté à analyser les échantillons récoltés durant l’hiver 2017-2018 dans une zone à l’abri des activités humaines. Des quantités non négligeables de particules de micro-plastiques de moins de 5 mm ont été retrouvées dans ce territoire situé en pleine zone Natura 2 000, à plus de 5 km de tout village et à plus de 100 km de Toulouse. Pour ces chercheurs, la source de cette pollution pourrait se situer à plus de 100 km, ces micro-particules de plastiques étant transportées par le vent comme le sont les particules fines si néfastes à la santé. D’où viennent-elles vraiment ? La question reste posée.