dioxines

téléchargement

L‘Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) dans un communiqué du mardi 20 novembre signale à la Commission un dépassement généralisé de la dose tolérable de dioxine dans toutes les classes d’âge. Ces polluants chimiques persistants s’accumulent dans les tissus adipeux des animaux et exposent les populations via la consommation de poisons gras, de viande de bétail, de fromage ou d’œufs. 

Une nouvelle dose réglementaire a été fixée cet été par l’Efsa à 2 picogrammes par kilogramme de poids corporel, une valeur sept fois inférieure à la dose précédente fixée ! Mais les données statistiques recueillies parallèlement par l’Efsa sont inquiétantes : « Les expositions moyennes et élevées sont respectivement de 5 à 15 fois plus élevées que la nouvelle dose chez les adolescents, les adultes et les personnes âgées« , indique Ron Hoogenboom, président du groupe de travail sur les dioxines à l’Efsa. Les services sanitaires français concernés indiquaient pourtant que ces taux baissaient, probablement en se basant sur les déclarations antérieures de l’Efsa qui semble donc avoir changer son discours. Un tel « changement de bord » en dit long sur la confiance que l’on peut avoir dans ces organismes. Bref, malgré tout, on sent une nouvelle prise de conscience de l’état réel des lieux et des risques sanitaires, mieux vaut tard que jamais. Les dioxines et PCB de type dioxine diminuent la qualité du sperme, perturbent la thyroïde et peuvent provoquer des cancers.