Nos cours d’eau sont pollués !

carte-pesticides-cours-eau-2

L’UFC-Quechoisir dénonce la contamination persistante par les pesticides, surtout d’origine agricole, maintenant présents dans la moitié des cours d’eau français et dans un tiers des nappes phréatiques, cela à des taux anormaux.

Le monde agricole s’était pourtant engagé à réduire l’utilisation des produits phytosanitaires et des plans de formation des utilisateurs ont été mis en œuvre, Ecophyto 2018 et 2025. C’est un échec complet car, malgré cela, l’utilisation des pesticides a progressé de 18 % en cinq ans !

L’UFC-Quechoisir dénonce aussi le fait que les traitements pour produire de l’eau potable, qui coûtent de plus en plus cher à cause des pollutions, sont essentiellement supportés par les consommateurs dans le prix du m³ d’eau consommée. Selon l’UFC-Quechoisir, par le biais de la redevance pollution, qui est un impôt, les consommateurs supportent 70 % du budget général des Agences de l’Eau alors qu’ils consomment 24 % de l’eau et les agriculteurs, essentiellement les irrigants, qui en consomment 50 %, ne supportent que 4 % du budget.