T&R pour une méthanisation plus respectueuse des sols

Mortagne-sur-Sèvre. Le projet de méthanisation inquiète l’association Terres et Rivières

environnementmercredi 01 mai 2013
  • Jacques Jutel, en réunion publique lundi soir, devant une cinquantaine de personnes.

L’association Terres et Rivières Sud Pays de Loire organisait une réunion publique sur la question de la méthanisation, lundi soir. Jacques Jutel, son président, est revenu sur ce procédé et sur le projet d’une unité de méthanisation, actuellement soumis à l’enquête publique jusqu’au 24 mai. Il ne critique pas l’initiative des agriculteurs, mais le système choisi, pas forcément le plus écologique, ni le plus bénéfique pour la qualité des eaux. « Nous contestons l’utilisation du digestat liquide comme fertilisant, ce qui aura des conséquences néfastes, sur les sols, similaires à celles de l’utilisation du lisier. Nous regrettons d’autant plus ce choix, qu’il est possible de composter tout ou partie du digestat, sans séparation de phases, transformant celui-ci en amendement favorisant la présence de la matière organique dans les sols, aidant ainsi à une meilleure fertilisation des plantes ». Jacques Jutel va demander à la préfecture « que le volet de gestion de la SAS AgriBioMéthane soit mieux assuré, dans l’intérêt même des exploitants ».